• Zellige Fes Maroc

Arts traditionnels Marocains

Le Centre des Métiers de l’Artisanat de Fès

Durant trois semaines, le prestigieux Centre de Formation et de Qualification des Métiers de l’Artisanat de Fès m’a ouvert les portes de ses ateliers. C’est sous la tutelle d’Ali El Jazouli, un maalem de renom que j’ai pu m’initier à la peinture traditionnelle de l’école de Fès. Ces quelques semaines furent aussi l’occasion de découvrir de nombreux autres métiers remarquables, tel que la broderie traditionnelle, le plâtre sculpté, la création du Zellige et des mosaïques de faïences, la poterie ou encore l’orfèvrerie.

Le CFQMA, c’est quoi ?

cfqma fes-boulemaneLe centre a pour objectif de promouvoir la sauvegarde et la transmission des savoir-faire traditionnels Marocains, au travers de sessions de formation d’une durée d’un an, proposées à des élèves qui en font la demande. Sur une superficie de plus de 8000 m2, l’école regroupe 25 ateliers et tout autant de métiers, de la céramique à la boissellerie, du tournage sur bois à la fabrication d’instruments de musique, sans oublier la sculpture ou la confection de tapis orientaux.

On y découvre aussi les ateliers grandioses de Maroquinerie traditionnelle et moderne. Ici et là, confection de babouches et de cherbils, sellerie d’apparat, reliure et dorure à l’or fin. L’atelier des métaux précieux invite le visiteur à la rencontre de créations uniques digne d’un conte de Schéhérazade, luminaires et lampes de laiton, ustensiles en cuivre gravé, ferronnerie d’art, métaux ciselés et coffrets incrustés de bijoux. En ce qui concerne le textile, le centre n’est pas en reste puisqu’on retrouve aussi des métiers à tisser traditionnels sur lesquels s’affairent artisans et élèves pour confectionner tapisserie bigarrées et tentures bariolées, broderie de mariage ou encore passementerie, cordons, franges, lisérés et rubans.

Ainsi, la démarche du CFQMA est aussi de redonner du sens à l’enseignement, de retrouver dans les savoir-faire d’antan les sagesses, les qualités du travail bien fait, et de transmettre avec rigueur et exigence ces connaissances. Des qualités qui font parfois défaut à nos pratiques éducatives contemporaines.

La peinture sur bois

peinture sur bois Maroc

Dans l’atelier d’Ali.

Dans cette discipline, le maalem (le maître artisan) peint sur le bois à la main avec un pinceau. Sur une couche ocre rouge, on utilise des pigments de couleur dilués dans l’eau et un liant à base d’œuf ou avec de la peinture à l’huile. Cette technique s’inspire de celle des iconographes et permet d’obtenir des couleurs scintillantes et pérennes. La peinture sur bois est utilisée pour la décoration de divers objets tels que les plafonds, les portes, les tables et l’ameublement des salons marocains, les gigognes, les fenêtres, les paravents, etc. Le bois peint est un élément essentiel dans la construction traditionnelle et la décoration des maisons marocaines et des Riads. Comme pour le plâtre sculpté ou le Zellige, le peintre utilise des motifs géométriques et des arabesques d’une grande complexité.

Le Zellige

platre sculpte marocain

Plâtre sculpté Marocain.

Le mot « zellige » provient de l’arabe الزليج qui signifie « petite pierre polie ». Cette technique ornementale sophistiquée typique de l’architecture maghrébine consiste à assembler des morceaux de céramique émaillée (de différentes couleurs et de formes géométriques), afin de réaliser un pavage, un décor ou un revêtement mural. Le Zellige est parfois si petit qu’il s’agit alors d’une marqueterie de faïence. Des figures géométriques de base telles que des carrés, des losanges, des triangles, des étoiles à cinq, six, huit et même douze branches, des croix, et d’autres polygones sont combinées entre eux, par des jeux subtils de symétrie et selon des schémas rigoureusement mathématiques et symboliques.

Pour aller plus loin

Si vous êtes de passage à Fès, ne manquez pas de venir visiter l’école. Certaines des créations qui sortent des ateliers y sont en vente dans deux salles d’expositions. Pour pénétrer dans ces cavernes d’Ali Baba, demandez Nadia, la Responsable commerciale du centre de formation. Conformément à l’hospitalité Marocaine, elle vous en ouvrira les portes avec le sourire !

Site internet : www.forartisanat.ma

2016-12-24T17:23:34+00:00 décembre 12th, 2016|